lundi 26 septembre 2016

Journée du patrimoine


© Leiloona Bric à Book
© Leiloona

Journée du patrimoine

Un rayon de soleil inondait la salle où il se trouvait et il eut l’impression d’avoir pénétré dans un autre monde. La lumière qui s’infiltrait à grand flot par une énorme fenêtre révélait un endroit sordide tout en cachant, dans une semi obscurité,  un autre lieu effrayant avec des monstres qui paraissaient être incrustés dans la pierre. Il frissonna malgré le soleil et se rendit compte qu’il était allongé sur le sol comme s’il émergeait d’un profond sommeil. Il s’interrogea : « Comment ai-je pu me retrouver dans un tel lieu ? ».
 
Il se frotta les yeux et se souvint alors que la veille, pour les journées du patrimoine, il était allé en famille visiter le vieux château qui dominait le village. Par curiosité, au détour d’un couloir il avait quitté le groupe parce qu’un long boyau sombre avait attisé sa curiosité. Il l’avait emprunté en se servant de son portable en guise d’éclairage. Tel un enfant en quête d’aventure il avançait, guilleret,  en sifflant tout en se glissant  entre les pierres persuadé d’aller à la recherche d’un trésor perdu. Ainsi peu à peu, il  s’était enfoncé de plus en plus dans les entrailles du château  en oubliant bien sûr de prendre des repères suivant selon son bon plaisir telle ou telle intersection. Le temps s’écoula  sans qu’il s’en rende compte et son portable s’éteignit, il se retrouva dans l’obscurité sans moyen pour retrouver son chemin. Il s’agrippa à la paroi pour avancer, tantôt il titubait sur des pierres, tantôt il hurlait de peur en sentant sur ses mains, sur ses pieds et aussi sur sa tête des frôlements qui lui hérissaient le poil. De loin en loin il appelait au secours mais seul l’écho de sa voix lui répondait suivi d’un silence glaçant percé de tant à autre de cris perçants ou de feulements. A bout de souffle il s’assit et la panique l’envahit, de grosses larmes roulèrent sur ses joues.
 
« Ils verront mon absence, ils viendront me chercher bientôt » se dit-il pour reprendre courage. Après un moment qui lui parut une éternité, il décida de se lever pour reprendre sa route. Il irait de l’avant, le boyau déboucherait sans nul doute sur une sortie. Après avoir fait quelques pas, sa tête heurta violemment un rocher et il perdit connaissance.
 
A son réveil, il était là dans cet énorme cachot d’un autre temps, la faim et la soif lui tordaient les boyaux.  La panique commençait à nouveau à s’emparer de lui quand soudain il entendit une voix lancer : « Cà y est, il  se réveille ».
 
Et il reconnu un pompier. Voilà déjà deux jours qu’il avait été porté disparu. On venait enfin de le retrouver…. Prisonnier d’un patrimoine datant du Moyen Age. 
 
Ouf !
 
 
 
 

8 commentaires:

  1. On sent que les JEP viennent de passer... ;-)
    Très bonne idée de mêler le château et les journées du patrimoine. En plus, franchement, je pense que ce genre de situation est plus que probable.

    RépondreSupprimer
  2. Oupssssss !! Je sens que je vais éviter encore plus les JEP après avoir lu ton texte ! :)

    RépondreSupprimer
  3. En lisant ce texte au rendu très réaliste, j'ai eu vraiment peur pour cet imprudent visiteur. Je dois bientot visiter le chateau de Rambouillet, je me méfierai ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Une sacrée angoisse pour ton personnage ! Une histoire vraie ?

    RépondreSupprimer
  5. Un vrai cauchemar ;-) belle description de l'angoisse Nady

    RépondreSupprimer
  6. On ne se méfie jamais assez des journées du patrimoine ! :P

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...