lundi 14 novembre 2016

Métamorphose


© Leiloona


Métamorphose !


Après deux ans d’absence, 

Deux ans d’errance autour du monde, 

Me voilà de retour tout guilleret dans ma rue.

Sûr d’avoir à leur en mettre plein les oreilles.

Mais surpris, je m’arrête en bas de la côte, 

J’avance, je recule, je tournoie sur moi-même,

J’éclate de rire et me tape les cuisses.

Ils l’ont fait. Les salauds, ils l’ont fait !

Et il ne m’ont soufflé mot. 

Je n’arrive pas à le croire !

Là, j’en prends plein la vue. Ils m’on bluffé.

A mon départ je leur avais lancé à la volette, comme un défi :

« Vous êtes nuls, vous vous emmerdez dans des rues tristes à chier.

Moi je me barre d’ici ! Je ne supporte plus cet univers de grisaille.

Et vos gueules blafardes. Les gars, mettez donc de la couleur dans vos vies ! Bye ! »

Et sur cette pirouette, je les avais quittés

Et ils l’ont fait. Aujourd’hui, les façades de notre rue 

S’alignaient dans un arc en ciel de couleur.

Inattendu pour moi, certes ! La joie me gonflait le cœur.

Ils avaient initié du changement dans le quartier à défaut de s’en aller au loin.

Ils étaient restés là, fidèles au poste.

« Tu voulais du changement, Eh ben tu l’auras ! ».

Manière originale de voir les choses.

Il me tardait de serrer mes amis dans mes bras 

De boire un coup ensemble. 

De les entendre me conter cette surprenante métamorphose.

Comme les soirées traîneront en longueur ! 

Nous aurons tant à nous dire.

3 commentaires:

  1. Il y a de l'idée ! En effet, il fallait y penser à ce changement plutôt que partir ! une suite pour le récit des aventures de chacun ? Moi, je signe pour ;-) bravo pour ton texte , Nady

    RépondreSupprimer
  2. On devrait toujours repeindre nos vies en couleurs !

    RépondreSupprimer
  3. La phrase "Ils l'ont fait. Les salauds, ils l'ont fait!" m'a rappelé une scène d'un vieux film de SF "La planète des singes", quand le personnage principal découvre la statue de la Liberté délabrée et à moitié enterrée. Évidemment, dans cette scène, il ne parle pas juste d'avoir repeint la facade, il faisait référence à une bombe atomique.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...